#Demainetdemainetdemain #NetGalleyFrance_ Lu & Approuvé


Temps de lecture estimé : 2 minutes_

Ami.e.s De Lire bonjour,


Bienvenue dans notre rubrique Lu et Approuvé.

Avant de commencer, je tiens à remercier  NetGalley et les éditions Fleuve pour cette découverte éditoriale remarquable.

Aujourd'hui nous allons parler du roman intitulé Demain, et demain et demain de Gabrielle Zevin, traduit de l'anglais américain par Aurore Guitry paru en août 2023 chez Fleuve Éditions, 528 pages.

#Demainetdemainetdemain #NetGalleyFrance



Présentation de l'éditeur


Le roman événement de la rentrée littéraire 2023


LE livre phénomène aux États-Unis : l'un des meilleurs livres de l'année selon (entre autres) The New York Times, The Washington Post, The Wall Street Journal, Publishers Weekly et BookPage


Par un après-midi de décembre, Sam repère Sadie sur le quai du métro parmi la foule. Ils ne se sont pas parlé depuis plus de dix ans, mais jamais ils n’ont oublié leur première rencontre, à l’hôpital. Sam se remettait d’un accident, Sadie venait voir sa sœur malade, et ces deux enfants passionnés de jeux vidéo se sont mis à refaire le monde.


À présent étudiants, c’est un univers virtuel que les deux amis vont inventer et qui va les propulser au sommet : leur première création, Ichigo, est un blockbuster. Du jour au lendemain, ils deviennent des stars. Ils n’ont pas encore vingt-cinq ans et ils sont brillants, riches et célèbres. Mais le succès n’empêchera pas le piège de l’ambition et de la jalousie de se refermer sur eux...


Un roman éblouissant qui interroge les notions d’identité, d’échec, de seconde chance et par-dessus tout notre besoin désespéré d’aimer et d’être aimé.
Car oui, c’est une histoire d’amour, mais une comme celle-là, vous n’en avez jamais lu.


Traduit de l'anglais par Aurore Guitry


#Demainetdemainetdemain #NetGalleyFrance


Ichigo : Et plus dure sera la chute


Demain, et demain et demain raconte l'histoire de Sam et Sadie, deux amis d'enfance qui se retrouvent dix ans plus tard. Comme au premier jour, ils partagent leur passion pour les jeux vidéo et créent ensemble un univers virtuel nommé Ichigo. 

Ichigo est un carton commercial et devient un must dans l'univers du gaming. Son succès fait connaître Sam et Sadie dans le monde entier. Ces derniers se retrouvent fatalement exposés aux dangers de la jalousie et de la trahison.

Le titre du roman fait référence au célèbre monologue de Macbeth, la tragédie de William Shakespeare, dans lequel le héros exprime son cynisme face à la vie : "Demain, et demain, et demain, se traîne à pas mesurés de jour en jour, jusqu'à la dernière syllabe du temps inscrit."

Pour ma part,



La Grande Vague d'Hokusai en arrière plan de la première de couverture a immédiatement suscité ma curiosité.

En effet, ce roman, dont l'intitulé évoque la célèbre citation de Macbeth, contient de nombreuses références artistiques et clins d'œil à la culture pop.

Demain, et demain, et demain raconte l’histoire de Sam et Sadie, deux amis d’enfance attachants et courageux qui deviennent les créateurs du célèbre jeu vidéo Ichigo. 

Le sujet est captivant, car le récit montre les coulisses d’un univers fascinant et méconnu pour moi qui n'y connais rien aux jeux vidéo : c'était très enrichissant. Et j'ai été attendrie par le contexte historique du roman, qui m’a rappelé mon enfance dans les années 90. 

Un bémol cependant, le roman m’a paru trop long et certains passages m’ont semblé superflus. 

De plus, certaines facettes psychologiques des protagonistes m'ont littéralement revulsée : en disant cela, je pense à Sadie ; là dessus, je n'en dis pas plus vous le découvrirez en lisant le roman.

Toutefois, ma frustration fut passagère et rattrapée par la splendeur et la décadence de ce rêve américain que fut Ichigo. Demain, et demain, et demain est une fable romancée qui enseigne qu'au final le bien et le mal sont abstraits et que la vie est une succession de choix, de sacrifices, et de conséquences.

Je pense que ce roman fera la joie des fans de romance sur trame de jeux vidéo et des nostalgiques des années 80-90.  

Quelques citations :



"Le truc génial dans le codage du cerveau, pensa-t-il, c’est qu’on peut affirmer « excusez-moi » tout en se disant « va te faire foutre ». Ce qui n’était pas le cas des actions et paroles des personnages de romans, films ou jeux vidéo qu’il fallait toujours prendre au premier degré (à l’exception de ceux présentés comme des tarés ou des crapules indignes de confiance)."

"Alice était loin d’être sotte, mais son intelligence frisait parfois la méchanceté, et ça ne s’était pas arrangé depuis qu’on lui avait diagnostiqué une leucémie. Sadie ne souhaitait pas exposer Sam à la perspicacité souvent implacable de sa sœur."

"Si seulement il avait pu s’ouvrir le cerveau et effacer le code erroné. Malheureusement le cerveau humain est un système aussi impénétrable que celui d’un Mac."

"On te demande à toi, créature ailée, d’expliquer le vol aux rampants. Ta réponse habituelle associe la physique de Newton, aux battements d’ailes étudiés , à la météo, et à l’anatomie. Mais franchement, mieux vaut ne pas penser à la mécanique du vol quand on est en l’air."

"Tu sais depuis longtemps que la mémoire est un jeu auquel les gens sains d’esprits peuvent jouer tout le temps, la victoire ou la défaite ne dépendant d’une seul critère : décide-t-on de la création de nos propres souvenirs ou laisse t-on faire le hasard ?"

"Qu’est-ce qu’un jeu ? C’est un demain, puis un autre, et encore un autre. Demain, et demain, et demain. La possibilité sans cesse renouvelée d’une renaissance, d’une infinie rédemption. L’idée qu’en continuant à jouer, on peut remporter la partie. Aucune défaite n’est éternelle, parce que rien ne l’est jamais."

Gabrielle Zevin in Demain, et demain et demain, Fleuve Editions, 2023. 


Pour conclure,



+ Le bon point : Le récit d'une amitié incroyable belle comme au cinéma entre Sam et Sadie passionnés de jeux vidéo, l'histoire d'un rêve américain... Et plus dure sera la chute. Une belle leçon d'intégrité et de résilience face aux tentations de la vie ainsi qu'un hommage à La Grande Vague d'Hokusaï et à MacBeth de Shakespeare.


- Le moins bon point : Un rythme patient : plus de 500 pages. Un texte foisonnant pour décrire la psychologie parfois contradictoire et controverse des personnages, particulièrement Sadie, celle qu'on va adorer détester.


*La note De Lire Délire : 16/20


LE SAVIEZ VOUS ?


Gabrielle Zevin est une écrivaine et scénariste américaine, née en 1977 à New York. Elle est diplômée de Harvard en littérature anglaise et américaine, et vit à Los Angeles. Elle a publié huit romans aux États-Unis, dont certains pour la jeunesse, qui ont été traduits en France et publiés chez Albin Michel. Parmi ses œuvres les plus connues, on peut citer Ailleurs, Je ne sais plus pourquoi je t'aime, La librairie de l'île, et Demain, et demain, et demain.


Et vous, avez-vous déjà lu Demain, demain et demain de Gabrielle Zevin ?


#Demainetdemainetdemain #NetGalleyFrance


Dans tous les cas, je vous invite à me faire part de votre avis via le petit formulaire de contact situé juste en bas de cet article.




Littérairement vôtre,


Aïkà

Commentaires

Youtube De Lire... Délire!

Pinterest De Lire... Délire !

Formulaire de contact. Votre adresse de messagerie ne sera ni publiée ni transmise à un tiers.

Nom

E-mail *

Message *

Vous aimerez aussi :